Une formation au drone est-elle obligatoire pour voler en catégorie ouverte ?

Une formation au drone est-elle obligatoire pour voler en catégorie ouverte ?

Si vous vous posez cette question, c’est que l’utilisation du drone en catégorie ouverte vous intéresse… Et c’est tout naturel, car il faut dire qu’elle a de bons arguments pour vous plaire !

Oui mais, comment y accéder ? Devez-vous suivre une formation obligatoire ? On vous dit tout 😊

Se former au drone, une obligation ?

Pour rappel, la catégorie ouverte (ou “open”) convient aux usages de drone dans des conditions de vol présentant de faibles risques. Elle séduit par son accessibilité, qui est facilitée par rapport aux catégories spécifiques et certifiées. Facilitée oui, mais pas sous n’importe quelles conditions !
Pour accéder au vol en catégorie ouverte, il faut en effet avoir l’âge minimum de 14 ans et développer des compétences théoriques et/ou pratiques qui dépendent directement du drone possédé et de l’utilisation qu’on souhaite en faire.
Et selon le cas, une formation est obligatoire… ou pas !

Dans quels cas la formation au drone n'est-elle pas obligatoire ?

Tous les pilotes qui se tournent vers des petits drones de moins de 250g, de classe C0 ou mis sur le marché avant 2024, tels que la série des DJI Mini, échappent à l’obligation de se former et d’être diplômés ✌️

⚠️ Mais attention, piloter un drone présente un certain nombre de risques et les autorités recommandent fortement de suivre la formation gratuite puis l’examen en ligne open A1/A3 🧑‍🎓

DJI mini 3 pro
Drone avec mention de classe C0, marquage européen des UAS

👉 Dans tous les cas, que vous soyez diplômé ou non, vous devrez obligatoirement respecter les règles d’usage de la sous-catégorie A1 !

Dans quels cas la formation au drone est-elle obligatoire ?

Pour tous les autres pilotes, équipés de drone de masse inférieure à 25 kg, de classe C1, C2, C3, C4 ou sans mention de classe, la formation et le passage d’un ou plusieurs examen(s) est incontournable. Deux cas de figures sont alors possibles :

L'autoformation pratique, c'est pas automatique !

Vous avez peut-être entendu parlé de l’autoformation pratique ? Il se trouve que celle-ci n’est exigée que dans un cas bien précis : le vol en sous-catégorie A2 avec un drone de classe C2.
Il s’agit de l’équipement et des vols que vous envisagez de réaliser ? Sachez que les compétences pratiques exigées pour valider l’autoformation pratique ne sont pas si simples à acquérir et risquées pour les non-initiés. C’est pourquoi nous vous recommandons fortement de vous faire accompagner par des formateurs professionnels du drone. 

👉 Encadré de nos pédagogues et télépilotes expérimentés, vous suivrez ainsi une succession d’exercices adaptés à votre niveau et votre progression, en totale sécurité. Ce sera également l’occasion de récolter leurs précieux conseils et surtout de poser toutes les questions qui vous trottent en tête… car en vol, un pilote aux idées claires, c’est toujours mieux 😊

Se former sans débourser 1 centime, c'est possible ?

La réponse est oui 😊 Déjà, comme vous l’avez compris, la formation en ligne et le passage de l’examen open A1/A3 sont gratuits. Mais ce n’est pas tout ! En passant par un organisme de formation certifié et labellisé, vous pouvez profiter d’une aide (CPF, OPCO…) pour financer une formation complète au pilotage en catégorie ouverte 🎉 Chez AED, nous prenons même en charge votre inscription à l’examen 😉

L’équipe AED

Slide 1
Atlantique Expertises Drones
Nos valeurs

La sécurité de nos pilotes, du public ou des biens est au cœur de nos préoccupations, et nous sommes particulièrement vigilants quant au respect des règles de sécurité liées à une utilisation responsable des drones.

Nous contacter

4 rue Blaise Pascal,
85470 Bretignolles-sur-mer

02 52 63 00 07

contact@expertisedrone.com